Etablissements

Définitions établissements "Enfance"

Centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP)



Le CAMSP a pour mission de dépister, prévenir et soigner un déficit sensoriel, moteur, intellectuel et psychologique, d’en assurer le traitement en cure ambulatoire et par une rééducation chez les enfants se situant dans une tranche de 0 à 6 ans.
Les accompagnements sont réalisés essentiellement à l’intérieur du service, et pour une moindre partie au domicile ou sur les lieux d’intégration.
Les interventions s’organisent selon les prestations prévues par le décret n°76-389 décrivant le fonctionnement des CAMSP.

Confirmation et annonce du diagnostic :
- Les médecins (dont le médecin directeur technique) interviennent pour l’évaluation des besoins en soins et décident ou non de l’admission dans le service. Si les parents sont d’accord avec l’admission, le dossier est présenté en synthèse à l’ensemble de l’équipe. Un ou plusieurs entretiens et bilans sont réalisés si l’enfant est admis et la confirmation du diagnostic peut se construire dans le temps en fonction de la persistance ou non des difficultés apparues dans le développement de l’enfant.
- Prévention de l’aggravation du handicap ou « suivi consultation » :
Peu d’enfants sont concernés par cette intervention. Il s’agit principalement des grands prématurés. Le service est davantage repéré comme un service de soins et cette mission est réalisée conjointement avec les partenaires du centre hospitalier.

Suivi accompagnement (compensation) :
Il s’agit de l’ensemble des interventions des professionnels paramédicaux, éducatifs, psychologues, intervenant en interdisciplinarité au bénéfice de l’enfant. Le détail des différentes interventions est précisé dans le cadre du projet individuel (avenant au DIPC).

Guidance familiale :
Elle peut être assurée par l’ensemble des professionnels en interdisciplinarité suivant le besoin spécifique des parents au fur et à mesure de la prise en charge.
Le CAMSP aide les familles à vivre la découverte progressive du handicap, ainsi que les périodes, parfois longues, d’incertitude diagnostique et pronostique.
L’objet principal est de cheminer avec elles pour comprendre la réalité de la situation en demeurant à l’écoute de leurs demandes, de leurs inquiétudes, en confortant leur sentiment de parents compétents et d’élaborer un projet de vie pour l’enfant qui permette son plus haut degré d’épanouissement physique, psychique et social.
Le CAMSP intervient également sur la question de l’orientation, moment d’une grande intensité émotionnelle. Celle-ci doit se faire au meilleur moment pour l’enfant et sa famille, avec le souci d’éviter les ruptures inutiles (la possibilité de prendre en charge les enfants jusqu’à l’âge de 6 ans permet de répondre à ce souci), de soutenir la famille dans la recherche d’une structure adaptée à l’enfant.

La prise en charge mobilise une équipe pluridisciplinaire composée de médecin pédiatre, de psychiatre, de psychologue, d’assistant social, d’éducateur spécialisé, d’éducateur de jeunes enfants, de kinésithérapeute, d’ergothérapeute, d’orthophoniste, de psychomotricien…. Cet ensemble de professionnels a pour but de maintenir l'enfant dans son milieu familial et scolaire. L’accompagnement comprend un accompagnement de la famille qui peut recevoir au centre toutes les indications nécessaires à la réadaptation de l'enfant et éventuellement toutes les thérapeutiques lorsque, dans l'intérêt de l'enfant, elles ne peuvent être dispensées ailleurs. En relation avec le CAMSP, la famille peut recevoir du soutien et des conseils de la part de partenaires tels que la protection maternelle et infantile, les services hospitaliers ou les praticiens libéraux.

Service d’éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD)


Le SESSAD accompagne des enfants, adolescents et jeunes adultes âgés de 0 à 20 ans présentant une déficience intellectuelle avec ou sans troubles associés ou des troubles envahissants du développement ne nécessitant pas une prise en charge globale.
Le SESSAD vise à favoriser le maintien de l’enfant ou adolescent dans son milieu familial et scolaire (école, loisir, domicile…) en assurant les soins, le soutien éducatif et le suivi nécessaire grâce aux moyens médicaux, paramédicaux, psycho-sociaux, éducatifs et pédagogiques adaptés.  
La mission du SESSAD assure un accompagnement des familles, l’approfondissement du diagnostic, le traitement et la rééducation nécessaires en accord avec la famille et la préparation des orientations ultérieures.

L’équipe du SESSAD se compose de professionnels de différents métiers:
- Educatif : éducateur spécialisé, moniteur éducateur,
- Médical et paramédical : psychiatre, psychologue, psychomotricien, orthophoniste.

Institut médico-éducatif (IME)


Les IME ont pour mission d’accueillir des enfants et adolescents handicapés atteints de déficience intellectuelle avec ou sans troubles du comportement.  Ils dispensent une éducation spécialisée  prenant en compte les aspects psychologiques et psychopathologiques et ont recours aux techniques de rééducation (orthophonie, kinésithérapie, psychomotricité…).

La prise en charge tend à favoriser l’épanouissement, la réalisation de toutes les potentialités intellectuelles, affectives et corporelles, l’autonomie sociale et professionnelle au quotidien.
Elle comporte :
- L’accompagnement de la famille de l’enfant,
- Les soins et la rééducation,
- La surveillance médicale générale et de l’évolution de la déficience ou du handicap,
- L’enseignement et le soutien à l’acquisition des connaissances,
- Des actions tendant à développer la personnalité, la communication et la socialisation.

L’établissement peut comporter différentes sections :
- Une section d’éducation et d’enseignement spécialisés assurant les apprentissages scolaires, le développement de la personnalité des enfants déficients intellectuels âgés de  3 à 13 ans.
- Une section d’initiation et de première formation professionnelle pour les adolescents déficients intellectuels âgés de 14 à 20 ans.
- Une section pour les jeunes déficients intellectuels ou présentant des troubles du comportement avec handicaps moteurs ou sensoriels associés assurant des actions thérapeutiques, éducatives et pédagogiques particulières définies individuellement en fonction des besoins propres à chaque enfant ou adolescent âgés de 3 à 20 ans.
- Une section accueillant des enfants de 3 à 20 ans, déficients et porteurs de troubles envahissants du développement ; ils présentent des caractéristiques du fonctionnement spécifiques notamment dans le domaine des interactions sociales, de la communication et des intérêts restreints.
Certains IME disposent de sections spécialisées adaptées à l’accueil et l’accompagnement d’enfants et adolescents polyhandicapés.
L’accompagnement des enfants accueillis à l’IME est assuré par des professionnels de différents métiers : psychiatre, médecin généraliste,  psychologue, psychomotricien, orthophoniste, éducateur spécialisé, éducateur technique spécialisé, moniteur éducateur. L’équipe professionnelle au sein de l’IME « Les Rochers » est complétée par d’autres compétences : infirmier, aide médico-psychologique, assistante sociale, conseiller en économie sociale et familiale, éducateur de jeunes enfants, moniteur EPS et éducateur sportif.

Etablissements pour enfants et adolescents polyhandicapés (EEAP)


Les EEAP prennent en charge des enfants ou adolescents présentant un handicap grave à expression multiple associant déficience motrice et déficience mentale sévère ou profonde et entrainant une restriction extrême de l’autonomie et des possibilités de perception, d’expression et de relation. Ce polyhandicap, éventuellement aggravé d’autres déficiences ou troubles, nécessite le recours à des techniques spécialisées pour le suivi médical, l’apprentissage des moyens de relation et de communication, le développement des capacités d’éveil favorisant l’autonomie.

La prise en charge concerne les enfants et adolescents à tous les stades de l’éducation.

Selon l’annexe 24 ter du décret 89-798 du 27 octobre 1989, l’action de l’établissement comporte :
- L’accompagnement de la famille de l’enfant notamment dans la révélation des déficiences et des incapacités, la découverte de leurs conséquences et l’apprentissage des moyens de relation et de communication,
- L’éveil et le développement des potentialités selon un parcours individualisé,
- Un enseignement adapté pour l’acquisition de connaissances,
- L’amélioration et la préservation des potentialités motrices, notamment par le recours à la kinésithérapie, la psychomotricité ou l’ergothérapie et l’utilisation d’aides techniques,
- La surveillance et le traitement médical,
- La surveillance médicale et technique des adaptations prothétiques et orthétiques,
- L’enseignement des différents actes de la vie quotidienne en vue de l’acquisition d’un maximum d’autonomie,
- L’éducation nécessaire pour le développement de la communication,
- La découverte du monde extérieur,
- Des actions favorisant le développement de la personnalité et la capacité à vivre en groupe.

L’accompagnement des enfants accueillis à l’EEAP est assuré par une équipe de professionnels de différents métiers : aide-soignant, médecin généraliste, psychologue, kinésithérapeute, psychomotricien, éducateur spécialisé, moniteur éducateur et aide médico psychologique. L’équipe professionnelle de l’IME de Confolens est complétée par la présence d’un psychiatre. Celle de l’IME « Les Rochers » par la présence d’autres métiers : infirmier, ergothérapeute, orthophoniste et médecin pédiatre.

Service d’accompagnement de jour expérimental (SAJE)


Le service d’accompagnement de jour expérimental « Entr’actes » accueille des jeunes âgés de 8 à 20 ans présentant des troubles sévères : autisme et autres dont le parcours dans le secteur médico-social a été interrompu ou risque de l’être du fait de l’intensité de leurs troubles.
L’accompagnement proposé par le service Entr’actes est organisé à partir d’emplois du temps journaliers imaginés autour de tâches fonctionnelles contribuant à la vie en collectivité, d’activités motrices et physiques, de séances de loisirs et de socialisation, d’activités d’apprentissages et d’activités thérapeutiques.   
Ces différentes séquences visent pour chaque jeune le maintien et/ou le développement de ses acquis tant sur le plan cognitif que de son autonomie dans les actes élémentaires de la vie quotidienne.

Le service développe un projet inclusif.

L’accompagnement de ces enfants et adolescents est assuré par une équipe pluridisciplinaire composée d’éducateurs spécialisés, de moniteurs éducateurs, d’aides médico psychologiques, de moniteurs EPS, de psychiatres, de médecins généralistes, de psychologues, de psychomotriciens.
L’activité de ce service est à la frontière du médico-social et du sanitaire.

Différentes formes d’accueil sont proposées :

Des accueils de jour à temps plein ou à temps partiel, avec pour objectifs de :

- Proposer un accompagnement éducatif et thérapeutique individualisé et structuré pour favoriser la diminution des troubles du comportement, le développement de la communication en fonction des moyens de chaque jeune.
- Amener l’enfant à retrouver un rythme de vie adapté et favorisant une socialisation.
- Intégrer ou revenir vers une structure d’accueil collective (IME, MAS, SAJ…).

Des Accueils de jour Temporaire, 90 jours/an, de manière continue ou séquentielle  sur plusieurs périodes tout au long de l’année pour :

- Offrir un temps de répit pour soulager les familles ou aidants familiaux si le jeune est au domicile.
- Permettre à l’équipe d’un ESMS de prendre un peu de distance si le jeune est en institution.
- Proposer un « sas » entre deux accompagnements, pour assurer la transition vers un lieu d’accueil nouveau en assurant une continuité dans le parcours du jeune.
- Permettre un temps d’observation avant orientation ou admission.
- Proposer une solution d’accueil pour des jeunes dits « sans solution ».


Définitions établissements "Hébergement"

Service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS)



Le SAVS a pour vocation de contribuer à la réalisation du projet de vie de personnes adultes handicapées par un accompagnement adapté favorisant le maintien ou la restauration de leurs liens familiaux, sociaux, scolaires ou professionnels et facilitant leur accès à l'ensemble des services offerts par la collectivité.

Le SAVS prend en charge des personnes adultes, y compris celles ayant la qualité de travailleur handicapé, dont les déficiences et incapacités rendent nécessaires, dans des proportions adaptées aux besoins de chaque usager :
- Donner les moyens d’acquérir, de maintenir et de  développer l’autonomie sociale et professionnelle,
- Ecouter, conseiller, orienter, guider et soutenir la personne dans les actes de la vie quotidienne,
- Favoriser la prise de conscience de son potentiel, de ses capacités, de son épanouissement et de son bien-être,
- Soutenir les liens familiaux, amicaux et sociaux.

Dans le respect du projet de vie et des capacités d'autonomie et de vie sociale de chaque usager, le SAVS organise et met en œuvre une évaluation des besoins et des capacités d’autonomie de chacun et les moyens nécessaires à la mise en œuvre.

Toutes ces prestations sont assurées par une équipe pluridisciplinaire qui apporte un soutien éducatif et psychologique et participe à maintenir les relations avec l’environnement social et familial. Elle se compose notamment d’assistants de service social, d’auxiliaires de vie sociale, d’aides médico-psychologiques, de psychologues, de conseillers en économie sociale et familiale, d’éducateurs spécialisés et de moniteurs-éducateurs…

L’accueil familial



L’accueil familial se définit par l’accueil à titre onéreux, chez des particuliers, de personnes adultes handicapées qui ne veulent ou ne peuvent plus demeurer à leur domicile en raison de leur perte d’autonomie ou de leur handicap. Ce mode d’hébergement constitue l’intermédiaire entre le maintien à domicile et l’hébergement collectif en établissement. Souvent, il permet à la personne accueillie, par la proximité géographique, de maintenir les liens avec son environnement antérieur tout en ayant un cadre de vie sécurisant.

Le service accueil familial de l’ADAPEI Charente assure :
- La communication, l’information et la documentation ayant pour objectif de promouvoir l'accueil familial et d’accompagner les futurs accueillants familiaux.
- La mise en relation des accueillants familiaux entre eux afin de faciliter leur recherche de remplaçants.
- L’élaboration du projet de vie de la personne, sa mise en œuvre et son suivi avec l’ensemble des partenaires.
- La médiation entre la personne accueillie, l’accueillant familial et la famille naturelle.
- L’animation de groupes de parole et réunions thématiques.

Les familles d’accueil, ne sont pas salariées de l’ADAPEI Charente, un contrat de gré à gré est signé entre la personne en situation d‘handicap et l’accueillant familial.  Les familles d’accueil doivent :
- Offrir un environnement stimulant, chaleureux, bienveillant, favorisant l’épanouissement de la personne,
- Permettre un accompagnement individualisé prenant en compte les besoins spécifiques de la personne à travers son projet de vie,
- S’engager à travailler en partenariat avec le service d’accueil familial et l’ensemble des partenaires qui interviennent auprès de la personne,
- A faire faire preuve de discrétion et de confidentialité quant aux informations liées à l’histoire et le vécu de la personne accueillie et  son accompagnement médico-social.

Foyer d’accueil médicalisé (FAM)


Le FAM accueille des adultes handicapés physiques, mentaux ou atteints de handicaps associés qui ont besoin de l’assistance d’une tierce personne pour effectuer les actes essentiels de la vie courante et nécessitent une surveillance médicale et des soins constants. Il s’agit à la fois d’une structure occupationnelle et de soins.

Le FAM propose plusieurs types d’accueil, l’internat, l’accueil de jour ou l’accueil temporaire. Cet établissement propose aux personnes accueillies un accompagnement médical ainsi qu’une aide éducative afin de favoriser le maintien et l’acquisition d’une plus grande autonomie dans les actes de la vie quotidienne.

Ces prestations sont assurées par une équipe pluridisciplinaire composée d’animateurs, d’aides médico-psychologiques, de psychologues, de médecins généralistes et d’aides-soignants.

Services d’accompagnement de jour et d’hébergement (SAJ/SAJH)


Les services d’accompagnement de jour et d’hébergement accueillent des adultes handicapés pour leur proposer des activités éducatives et des animations en fonction de leur handicap. Certains de ces établissements proposent un service d’hébergement.

Ces foyers s’adressent plus particulièrement aux adultes ne relevant pas d’une prise en charge médicale et/ou psychologique importante et qui ne peuvent pas exercer une activité professionnelle. Cette prise en charge apporte une réponse adaptée aux besoins et aux capacités de la personne en terme de socialisation, de développement personnel et de soins. Elle incite la personne à utiliser, au maximum, ses capacités en proposant des activités ludiques, éducatives et sportives autour de ses centres d’intérêt.

L’accompagnement éducatif se décline en activités qui auront pour objectifs de développer ou maintenir les différentes autonomies de la personne accueillie. Les accompagnements à l’autonomie seront les suivants :
- Accompagnement à la vie quotidienne : lever, toilette et habillage, repas, démarches personnelles…
- Participation à la vie collective : mettre le couvert, desservir et nettoyer les tables après le repas, ranger les lieux collectifs…
- Accompagnement vers l’autonomie sociale : bénévolat, rapprochement générationnel…
- Accompagnement vers l’autonomie cognitive : atelier informatique, atelier cognitif (puzzle, jeux de société…)… 
- Accompagnement vers l’autonomie fonctionnelle : cirque, danse, marche, jardinage…
- Accompagnement vers l’autonomie affective : mise en œuvre de la charte de la vie affective et sexuelle
- Accompagnement à des activités préprofessionnelles : lingerie-blanchisserie, nettoyage des véhicules, stages en ESAT…
- Accompagnement à des activités artistiques, sportives et culturelles : cirque, danse, arts plastiques, sport adapté, comédie musicale…

Cet accompagnement est assuré par une équipe pluridisciplinaire composée d’animateurs, d’aides médico-psychologiques, de moniteurs d’atelier, d’éducateurs sportifs, de psychologues, de psychiatres, d’infirmiers et d’aides-soignants.

Foyer d’hébergement de travailleurs (FHT)


Les foyers d’hébergement pour travailleurs handicapés sont destinés à l’hébergement et à l’entretien des adultes handicapés qui exercent une activité la journée, en milieu ordinaire ou protégé. Ils assurent aussi des actions éducatives et de loisirs sur les périodes de repos des travailleurs. Ces établissements proposent une offre variée d’hébergement. La résidence, en logement collectif, permet l’épanouissement et la socialisation des personnes. Les appartements, favorisant une plus grande autonomie des travailleurs, permettent de préparer à un suivi par SAVS ou une insertion dans le milieu ordinaire. 

Ces prestations sont assurées par une équipe pluridisciplinaire composée d’animateurs, d’aides médico-psychologiques, de psychiatres, de psychologues et d’infirmiers.

Maison d’accueil spécialisée (MAS)


La MAS est un établissement médicalisé qui accueille des personnes adultes lourdement handicapées (handicap moteur, somatique grave, intellectuel ou une association de ces handicaps)  qui ne peuvent se suffire à elles-mêmes pour les actes essentiels de l’existence et qui nécessitent une surveillance médicale et des soins constants.

Elle doit assurer, de manière permanente, l’hébergement, les soins médicaux et paramédicaux, les aides à la vie courante et les soins d’entretien  qu’entraine la dépendance ainsi que des activités de vie sociale, d’animation afin de préserver et améliorer les acquis de ces personnes.
Ces prestations sont assurées par une équipe pluridisciplinaire composée d’animateurs, d’aides médico-psychologiques, de médecins généralistes, de psychologues, d’infirmiers, d’aides-soignants, de kinésithérapeutes et d’ergothérapeutes.
 


Définitions établissements "Travail Adapté"

L’entreprise adaptée (EA)

L'entreprise adaptée est une unité de production employant des personnes handicapées dont la capacité de travail est au moins égale à un tiers de la capacité d’un travailleur « valide » exécutant les mêmes tâches.
Elle peut servir de transition vers un emploi en milieu ordinaire de production.

Elle permet à ses salariés d'exercer une activité professionnelle dans des conditions adaptées à leurs possibilités. Grâce à l'accompagnement spécifique qu'elle propose, elle favorise la réalisation de leur projet professionnel en vue de la valorisation de leurs compétences, de leur promotion et de leur mobilité au sein de la structure elle-même ou vers d'autres entreprises.

Cet accompagnement est assuré par une équipe pluridisciplinaire composée d’agents techniques et d’agents de méthode.

Etablissements et services d’aide par le travail (ESAT)


L’ESAT est un établissement médico-social vers lequel la CDAPH oriente les personnes en situation de handicap, âgées de plus de 20 ans (ou, à titre dérogatoire, de plus de 16 ans) dont la capacité de travail a été reconnue comme inférieure à un tiers de celle d’une personne non handicapée, au sens du droit de la sécurité sociale, qui ne peuvent momentanément ou durablement, à temps plein ou à temps partiel, ni travailler dans une entreprise ordinaire ni dans une entreprise adaptée.
L’objectif prioritaire de l’ESAT est de viser la plus grande autonomie possible de la personne accueillie, tant sur le plan professionnel que sur le plan social, afin de favoriser la meilleure insertion possible.

L’ESAT offre à ces personnes la possibilité d’exercer une activité professionnelle dans les conditions de travail aménagées et de bénéficier d’un soutien médico-social et psycho-éducatif.

Les missions à finalité directement professionnelle :
- Proposer un travail, à temps plein ou à temps partiel, à des personnes momentanément ou durablement incapables d’exercer une activité professionnelle dans le secteur ordinaire de production ou en entreprise adaptée,
- Faire accéder par le travail à une vie sociale et professionnelle,
- Aménager la structure et les conditions de travail pour les rendre accessibles et les plus proches possibles du milieu ordinaire de travail,
- Favoriser l’intégration professionnelle par des stages et/ou des prestations en entreprise,
- Favoriser l’accès à toute formation pouvant développer l’aptitude au travail, voire l’accès à une qualification professionnelle,
- Rendre autonome par le travail,
- Permettre à celles qui ont des capacités suffisantes de quitter l’établissement et d’accéder au milieu ordinaire de travail ou en entreprise adaptée.

Les missions à finalité de soutien médico-sociaux et éducatifs

Offrir un soutien médico-social et éducatif, en mettant en œuvre ou en favorisant l’accès à :
- Des actions d’entretien des connaissances et la reconnaissance des acquis professionnels par la formation (VAE, RAE, plan de formation),
- Des soutiens thérapeutiques,
- Des activités éducatives d’accès à l’autonomie et d’implication dans la vie sociale,
- Des activités favorisant l’épanouissement personnel (expression, sport, culture).

Les activités sont mises en place dans le cadre du projet personnalisé de chaque personne en fonction de ses besoins.

L’encadrement des personnes accueillies en ESAT est assuré par une équipe pluridisciplinaire composée de moniteurs d’atelier, d’animateurs de formation, d’éducateurs techniques spécialisés, d’éducateurs spécialisés, de psychologues, d’infirmiers, de psychiatres et de psychomotriciens.